Picto1 888-233-3592 Français Obtenez un devis
feuille d'érable

Information Générale

L’Alberta est l’une des provinces du Canada. La capitale est Edmonton ; les autres grandes villes sont Calgary, Red Deer, Lethbridge, Fort McMurray, Grande Prairie, et Medicine Hat. De plus, les villes touristiques de Banff, Jasper, et Lac Louise sont situées dans les Montagnes Rocheuses de la province.

L’Alberta est la plus riche des dix provinces du Canada. Elle fournit 70 % du pétrole et du gaz naturel exploité par le pays.

En 2001, la population de la province était de 3 064 249 habitants (Albertains) et, en 2008 (1er avril), la population était de 3 512 368 habitants. Près de 81% de la population habite dans des zones urbaines et 19% habite à la campagne. La population est majoritairement anglophone. 2,3% de la population (65 995 habitants) parle le français comme première langue et 205 000 savent parler le français. La population de langue française croît à un taux de 13,2%, plus rapidement que la majorité (10%). Plusieurs acadiens font maintenant partie de cette province. Le Premier ministre de la province est Ed Stelmach.

L’Alberta tient son nom de la Princesse Louise Caroline Alberta, quatrième fille de la reine Victoria.

Histoire

La province moderne d’Alberta jusqu’à la latitude 53°N était une partie de la terre de Rupert de l’incorporation de la Compagnie de la Baie d’Hudson (1670). Les Français furent les premiers colons au Nord-ouest en 1731 où ils établirent des communautés sur les cours d’eau et les postes de traite (aujourd’hui, autour des lacs La Biche et Sainte-Anne ainsi que la région de Saint-Paul, Bonnyville et Athabasca). Fort La Jonquière a été établi près de la ville de Calgary (1752). La Compagnie du Nord-Ouest de Montréal a occupé la partie nord du territoire d’Alberta avant que la Compagnie de la Baie d’Hudson ne prenne finalement possession du territoire.

Le premier explorateur européen en Alberta, Peter Pond, visita la région d’Athabasca au nom de la Compagnie du Nord-Ouest et il construisit Fort Athabasca près du lac la Biche en 1778. Roderick Mackenzie, cousin d’Alexander Mackenzie, construisit Fort Chipewyan près du lac Athabasca dix ans après, en 1788. Mackenzie suivit la rivière Saskatchewan Nord jusqu’à son point le plus au nord, près d’Edmonton, puis continuant à pied vers le nord, il atteignit la rivière Athabasca qu’il suivit jusqu’au lac Athabasca. Il a alors découvert le fleuve qui porte son nom, le fleuve Mackenzie. Il le suivit jusqu’à son embouchure dans l’océan Arctique. En retournant au lac Athabasca, il suivit la rivière de la Paix et, finalement, atteignit l’océan Pacifique. Il sera ainsi le premier européen à traverser le continent au nord du Mexique.

La région d’Alberta a été créée comme une partie des Territoires du Nord-Ouest en 1875. Des privilèges additionnels et une législature locale ont été ajoutés en 1905 quand l’Alberta a été agrandi et a reçu le statut de province avec sa capitale à Edmonton. L’assemblée législative compte 83 membres.

L’Alberta a déjà été l’hôte des jeux olympiques.

Géographie

L’Alberta est à l’ouest du Canada et occupe une superficie de 661 190 km² (260 000 mi²). Elle est sise entre la Colombie-Britannique à l’ouest, la Saskatchewan à l’est, le Montana au sud et les Territoires du Nord-Ouest au nord.

La province compte des dizaines de rivières et de lacs idéaux pour la natation, le ski nautique, la pêche et une gamme complète d’autres sports nautiques. Il y a une multitude de lacs, tous de moins de 260 km². Il y a les deux lacs plus grands : le lac Athabasca, 7 898 km² (dont une partie se trouve en Saskatchewan), et le Lesser Slave Lake, d’environ 1 550 km².

La province possède un grand nombre de parcs naturels dont 5 parcs nationaux : Banff, Elk Island, Jasper, Lacs-Waterton et Wood Buffalo.

La frontière de l’Alberta s’étend sur 1 200 km du nord au sud, et sur environ 600 km de l’est à l’ouest. Il est normal que le climat change considérablement entre les parallèles de 49° et 60° nord et également entre 110° et 120° ouest. Le climat est également encore influencé par les différentes altitudes de la province.

Le nord de l’Alberta a beaucoup moins de jours sans gel que le sud, qui est presque un désert sans pluie en été. L’ouest de l’Alberta est protégé par les montagnes Rocheuses, aussi, en hiver, des vents chauds et secs provenant de l’ouest et appelés Chinook apportent des périodes de chaleur aux hivers au demeurant plutôt froids. L’est de l’Alberta est une prairie plate et sèche, où il peut faire très frais (-30 °C en hiver) ou très chaud (+35 °C en été). Le centre et le sud de l’Alberta sont les endroits du Canada les plus sujets aux tornades en raison de la chaleur et des orages violents qui sont communs en été. La capitale de l’Alberta, Edmonton, est presque exactement au centre de la province, et la plus grande partie des réserves de pétrole de l’Alberta s’y trouve. Le sud de l’Alberta, là où est situé Calgary, est connu pour son ranching et l’élevage du bétail.

En général, l’Alberta a des hivers frais, avec une température d’environ -10 °C pendant la journée, et des étés chauds, avec une moyenne d’environ 25 °C.

Industrie

L’Alberta est le plus grand producteur canadien de pétrole (l’Alberta possède la deuxième réserve mondiale de pétrole brut derrière l’Arabie saoudite), de gaz naturel et de charbon. À Red Deer et à Edmonton, un grand nombre de compagnies fabriquent des produits de polyéthylène et de vinyle pour des clients du monde entier. Les raffineries de pétrole fournissent les matières premières pour une grande industrie pétrochimique à l’est d’Edmonton.

Les sables bitumineux de l’Athabasca ont des réserves de pétrole estimées à 2 trillions de barils. Avec l’amélioration des méthodes d’extraction, le bitume et l’huile synthétique sont produits à des coûts s’approchant de ceux des méthodes d’extractions pétrolières conventionnelles (référence nécessaire) ; cette technique fut d’ailleurs développée en Alberta. Fort McMurray , une des villes les plus jeunes du Canada, a grandi entièrement en raison des grandes entreprises pétrolières multinationales. La région est aussi l’une des plus polluées du pays (par capita), avec un taux de cancer élevé, des pluies acides et une pollution des eaux souterraines et superficielles. L’extraction du pétrole est également coûteuse en énergie et nécessite de grands volumes d’eau. L’activité économique fait reculer la forêt et affecte la faune de cette partie de l’Alberta. Le boom pétrolier de l’Alberta a attiré des milliers de personnes en quête d’embauche immédiate et de salaire élevé. Mais, été comme hiver, les conditions de travail sont dures. Chaque soir, les ouvriers doivent dîner et dormir sur place, dans des préfabriqués qu’ils ne quittent qu’en fin de semaine.

Bien qu’Edmonton soit considéré comme le centre de raffinage de la province, la plupart des compagnies pétrolières ont leur siège social à Calgary.

Le bœuf et l’agriculture tiennent également des positions significatives dans l’économie de la province. Plus de 5 millions de têtes de bétail passent par la province à un moment ou un autre, et le bœuf d’Alberta a une renommée mondiale.

Avec l’appui du gouvernement provincial, plusieurs industries de pointe ont trouvé naissance en Alberta, notamment l’invention et le perfectionnement des systèmes d’affichage à cristaux liquides. D’une économie croissante, Alberta a plusieurs institutions financières gérant plusieurs fonds civils et privés.

Grâce à ses sources thermales très répandues, l’Alberta pourrait profiter de cette chance et utiliser la géothermie pour produire de l’électricité. Pour une utilisation à plus petites échelle comme pour les domiciles, il est également possible de profiter de l’occasion et utiliser la géothermie afin de climatiser, chauffer, chauffer l’eau chaude et purifier l’air de la maison.

 
Je veux vivre en Alberta!
Débuter le processus dès maintenant

© TransCanadian Van Lines 2017. Tous droits réservés